L'alimentation, un véritable succès

L'alimentation, une véritable invasion

Introduction 

Le phénomène d’ « américanisation » touche l’Europe et le monde entier, plus précisément la France depuis plus de 60 ans avec la libération grâce aux soldats américains qui ont progressivement introduit de divers produits américains tels que le chewing-gum ou encore les cigarettes blondes qui ont connu un succès mondial.  A partir des années 1970, les Etats-Unis ne cherchent plus qu’à dominer seulement au niveau économique mais aussi au niveau culturel par une exportation massive  de produits culturels américains. Ce système d’exportation date des années 1990 avec une forte internationalisation de l’économie mondiale qui est dût notamment aux accords de libre échange qui permettent l’accès aux marchés européens aux puissances américaines. 


Développement 

Diffusion de l’alimentation : 

- L'après-guerre en France : en débarquant en France en juin 1944, les Américains n'apportent pas seulement la liberté. Leur aide conjugue "une pincée d'idéalisme et une pincée de réalisme". Car les États- Unis, devenus superpuissance, savent qu’ils “ne peuvent être riches tout seuls”. C’est ainsi que, dans chaque corps de l’armée américaine, un “captain Coca-Cola” est désigné à la promotion du soda, et chaque tank Sherman sert au transport des bouteilles. 

Mcdo, rock, rap, Hollywood, consommation. L'histoire commence avec les cigarettes, le chocolat, les chewing-gums que distribuent les G.I (soldats de l'armée des États-Unis). Le débarquement signale la naissance d'une grande puissance. L'armée des Etats-Unis inférieure à celle de la France à la vieille de la guerre est désormais la première au monde. La France dévastée de l'après guerre manque de tout : maisons, écoles, usines. Tout est à reconstruire. Dans ce contexte dramatique marqué par le froid et la faim, l'exemple de l'Amérique triomphante est tout naturellement celui vers laquelle on se tourne. En 1947, Washington fait le premier pas en annonçant la mise en œuvre d'un plan économique audacieux: Le plan Marshall. "Juin 1947, Mr Goerge Marshall prend la parole à Harvard. Les destructions visibles de la guerre déclare-t-il sont probablement moins graves que la dislocation de toute la structure de l'économie européenne. Il faut aider à remettre l'Europe sur le chemin de la guérison. "  

 Le Plan Marshall contenait aussi un aspect stratégique au plan économique. Reconstruire les pays d'Europe plus précisément la France, c'était aussi construire de futurs marchés pour les produits américains. Par le plan Marshall les Américains entendent rallier l’Europe principalement la France. L'aide financière est assorti de conditions d'achat de produits américains. 

- Publicité : 

Les produits américains se sont développés aussi grâce à la publicité.  

Prenons pour exemple Coca Cola. En effet, malgré la concurrence, l’entreprise multinationale reste en première position des ventes par le biais de sa publicité intense via la télévision, les affiches publicitaires, pour ses nombreuses innovations tant au niveau des goûts (coca à la cerise, au citron, à la vanille...) qu'au niveau de sa composition (coca sans caféine, light, ou encore récemment le "coca zéro"...).

Un autre exemple tel que McDonald's dépense des sommes ahurissantes pour sa publicité, en essayant de combiner plusieurs aspects : l’image d’une société soucieuse de l’environnement (produits bio) tout en donnant envie à ses clients. Cette propagande vise principalement les jeunes. En effet, les enfants adorent Ronald (symbole du McDonald’s). Il s’agit d’attirer les enfants afin d’amener toute la famille dans le restaurant (jeux en évidence à l’entrée des réfectoires, logo identifiable dès le plus jeune âge, personnage emblématique, menus spéciaux équipés de jouets.)

 

https://www.youtube.com/watch?v=D3h2jemDJ-s 

https://www.youtube.com/watch?v=AtKjnlN_5qI 

On remarque que la publicité de Coca Cola engendre un effet différent que celle du Breizh Cola. En effet, une provoque l’envie de consommer alors que l’autre non.

Coca Cola : Son, différentes images, pas monotone 

Breizh Cola : Aucun son, images de mauvaises qualités 


Influence culturelle sociale : fast-food, sandwich (explosion économique)

Les produits alimentaires ou les modes de consommation alimentaire américains se retrouvent également dans les habitudes alimentaires et dans les cuisines françaises. Effectivement, depuis la libération, on constate une forte influence du mode de consommation alimentaire américain en France, cela s’explique tout d’abord par une présence planétaire de l’industrie alimentaire américaine, qui diffuse des produits comme le Coca Cola, ou le mode alimentaire de Fast-food, qui est un mode de restauration dont le but est de faire gagner du temps au client. Ainsi, McDonald’s est devenu un synonyme et un symbole de, la mondialisation et de la prédominance de la culture américaine en France. Même si les français n’ont pas une très bonne image des restaurants américains, le marché français est l’un des plus porteurs pour l’entreprise. 

L’alimentation a été et est toujours une véritable invasion de part la présence de fast-food, de sandwicheries.. Beaucoup de jeunes consomment ces derniers.Ainsi, on  constate une explosion économique. Plus les gens consomment, plus la présence de fast-food augmentent (chiffre d’affaire en hausse)  

 En septembre 1979, McDonald's ouvrait son premier restaurant français à Strasbourg. Trente ans plus tard, l'enseigne de restauration rapide est de loin la première du pays par le nombre d'implantations: 1141 sites sur tout le territoire, contre 354 pour son concurrent direct, Quick. (Quick est une entreprise qui a copié le concept McDonald’s, premier Quick en 1980).

Le tableau ci-dessous présente le nombre de McDonald’s ouverts en fonction des années : En France, entre 1993 et 2002, le nombre de McDonald’s ouverts a augmenté de 156,7 % soit, il a été multiplié par environ 2,5 en passant de 379 en 1993 à 973 en 2002.

Ouverture des McDonald's

 

 

 (clique pour aggrandir)



McDonald's en France 

   

 (clique pour aggrandir)



                                                                                                                                             

Conclusion

Tout a commencé dès l’après guerre grâce à l’aide des américains, et par la suite du plan Marshall. Ainsi, l’alimentation américaine s’est développée en France. Par conséquent, le fait que les Etats-Unis possèdent une influence sur notre consommation affecte nos habitudes alimentaires depuis ces dernières années.

En effet, nos habitudes de mangeurs conviviaux se sont transformées. Nos repas sont déstructurés. Nous avons adopté un mode de vie « stressant », le même que les américains. Un sandwich mangé rapidement à l’heure du déjeuner, c’est pratique, mais lorsque cela se produit tous les jours, ce n’est pas sain. De plus, ce mode de vie entraine une augmentation de nombreuses maladies. Par exemple, aujourd’hui, on compte environ 1,5 millions de diabétiques. Le nombre de personnes obèses a augmenté de 100% en 10 ans à cause d’une suralimentation (absorption de sucre et de graisses en trop grande quantité et sans en avoir besoin, nourriture favorisant le plaisir, trop de grignotage, de “gavage télévisé”…) Nous avons aussi remarqué une augmentation du nombre de maladies cardio-vasculaires et de cancers. L’américanisation de notre alimentation entraine également une modification de nos paysages. De plus en plus de fast-food sont construits un peu partout, aussi bien en ville qu'en campagne.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×